Paillettes de chanvre

Paillis CHANVRE 200L (20kg)

29.90 €
onPrêt à partir
Réf : 108.2082.Cotation transport20 kg

Voir la description complète du produit

Avec ce produit Magellan vous conseille:

Tuteurs bambou naturelBio fourche 5 dents

Description

Petites brindilles issues du teillage (défibrage) du chanvre, qui s'utilisent sur 5cm d'épaisseur.
-Effet désherbant (empêche les herbes de pousser).
-Activateur de l'activité biologique du sol (en maintenant une humidité régulière).
-Protège le sol des intempéries (sécheresse, pluies battantes), ainsi que les racines du froid en hiver.
-Décoratif.

Les paillettes de chanvre peuvent aussi être utilisées pour recouvrir un plastique de paillage afin de mieux le protéger du soleil et d'augmenter encore
sa durée de vie.

Mais les paillettes de chanvre constituent également une litière hyper absorbante (le chanvre absorbe 4 à 5 fois son poids en eau) pour vos animaux. La litière peut ainsi ensuite être simplement mise au compost.

Pourquoi opter pour du chanvre plutôt que pour du lin ?
Le chanvre français est une plante très rustique qui est cultivée sans pesticides (ni insecticides, ni fongicides) et sans désherbant. Vous ne trouverez donc aucun résidus de pesticides dans ces paillettes de chanvre, à la différence du lin qui est une plante très exigeante en engrais et en produits chimiques pour être cultivée.

1 sac de 200 litres pèse 20 kg environ et permet de couvrir 7 à 10 m² de sol.
Une fois mis en place, il faut immédiatement arroser pour que les morceaux se tassent et s'enchevêtrent et qu'ainsi ils ne s'envolent pas.

Foire aux Questions

Comment lutter contre les doryphores ?

Friands de solanacées (pommes de terre, aubergines,tomates…), le doryphore dévore le feuillage, ainsi que les tubercules de Pommes de terre. Moyens de lutte contre le doryphore : -Respectez la rotation des cultures, -Paillez les plantations, -Enlevez manuellement les larves et les adultes doryphores, -Pulvérisez du purin d'orties, -Planter quelques pieds d'ail. -Favoriser la biodiversité dans votre jardin: les coccinelles et oiseaux sont des prédateurs pour les doryphores. Sachez qu'en hiver les doryphores se cachent dans le sol. Placez des poules dans le potager (s'il est vide bien entendu), elles se nourriront de ces insectes nuisibles.

Comment lutter naturellement contre le mildiou de la tomate?

Voici quelques astuces pour lutter naturellement contre le mildiou de la tomate : >Mettre de l'ortie séchée dans le trou de plantation (la composition de l'ortie favorisera la bonne santé de la tomate) : >Mettre les plants en place à exposition très ensoleillée et au vent (afin que les spores du mildiou ne se fixent pas sur les plants et que vos plants sèchent plus rapidement après une pluie). >Planter du basilic, du persil et/ ou des œillets d'inde entre vos plants de tomates. Ces plantes compagnes vous obligeront ainsi à distancer vos pieds de tomates. >Pailler les pieds des plants de tomates avec un paillis naturel : ortie séchée, consoude séchée, prêle séchée, chanvre... >N'arroser que le pied des plants de tomates, jamais les feuilles. >Ne tailler les gourmands qu'à la main et en plein soleil (la cicatrisation se fera alors plus vite). >Traiter vos plants de tomates au purin de prêle. >Cultiver vos tomates sous serre.

Mon sol est sableux, que puis-je faire ?

Apportez de l'Argile Bentonite (très riche en Montmorillonite), très gonflante, qui donnera enfin du «corps» au sol filtrant et sableux. En automne/hiver apporter 40 kg/100 m2 tous les ans. Grâce à cet apport, le sol conservera mieux son eau de pluie ou d'arrosage. Les paillettes de chanvre, en paillage en saison sèche, favoriseront la rétention de l'humidité et le développement de la vie du sol (vers de terre...) ; en hiver, les engrais verts seront intéressants pour stimuler l'activité biologique du sol, une fois enfouis, et pour en améliorer la structure. Dans les 2 cas (sols argileux ou sableux) : pensez à rajouter du Compost qui donnera un sol plus souple et moins lourd : 100 kg /100 m2 la 1ère année, puis 30 à 40 kg /100 m2 en entretien tous les ans.

Mon vieux cerisier qui amène chaque année plusieurs dizaines de kilos de fruits, a cette année très peu de fleurs et ne parvient pas à les ouvrir. Que puis-je faire ? Comment le guérir ?

Voici plusieurs paramètres importants à contrôler: >Au niveau de la taille: Le cerisier n'aime pas trop être taillé. En effet, la moindre coupe a pour effet d'affaiblir les arbres à noyaux de manière générale. Les premières années de sa plantation, il ne faut donc couper que les branches principales d'un tiers de leur longueur puis, à la fin de l'été couvrir les plaies des tailles par du mastic à cicatriser. >Au niveau des ennemis (maladies/ nuisibles): Comme tous les arbres fruitiers, le cerisier est assez sensible aux maladies et attaques de ravageurs : gommose, mouche de la cerise, pucerons, chenilles... Pour les contrer, prenez l'habitude de pulvériser du savon noir (ou un mélange eau / huile d'olive) au printemps sur le feuillage de votre arbre et un produit fongicide à base de cuivre (bouillie bordelaise) en automne/hiver après la chute des feuilles. >Au niveau de l'arrosage : Le cerisier n'a pas besoin de beaucoup d'eau pour se développer. N'arrosez donc fortement qu'après la plantation et paillez-en le pied chaque année au début du printemps (15 cm de compost de fumier bien décomposé) afin de garder la fraîcheur au pied durant l'été. >Au niveau de la fertilisation : Le cerisier appréciera qu'on lui fasse un apport d'engrais spécial arbres fruitiers à chaque printemps. Enfin, il faut savoir que les années durant lesquelles le printemps est trop pluvieux ou trop froid empêchent les insectes pollinisateurs de faire correctement leur travail au moment de la floraison...

Pourquoi les feuilles de mes choux sont-elles parsemées de trous?

Il s'agit sans doute d'altises. Ces petits coléoptères noirs s'attaquent principalement aux feuilles de brassicacées (radis, choux, navets,…). Moyens de lutte contre les altises : - La lutte contre l'altise commence par la prévention. Pensez d'abord à pailler le pied des plantes dans le but de maintenir l'humidité et à arroser quotidiennement pour éloigner les altises (car elles détestent l'humidité) et installer un voile anti-insectes au-dessus des cultures sensibles. - Pulvériser une infusion de tanaisie ou d'absinthe - Pulvériser un purin d'ortie - Pulvériser un insecticide à base de pyrèthre naturel L'odeur du romarin éloigne les ravageurs, pensez donc à en planter dans votre potager ou à disperser des branches entre les rangs de choux. Il faut savoir également que les oiseaux sont de grands consommateurs de ce petit insecte.

Qu'est ce que le paillage ? A quoi sert-il ?

Le paillage du sol à la plantation est une nécessité pour obtenir une croissance rapide des arbres. Si vous paillez ainsi un jeune scion juste planté, vous obtiendrez une croissance d'un mètre par an les premières années. En trois ans, vous obtenez déjà une belle muraille végétale qui fera la joie de tout le petit peuple de la Nature. Un paillage doit donc être maintenu et entretenu au moins trois ans et couvrir 50 cm de chaque côté de la plante. Un paillage supprime la concurrence de la végétation adventive et permet de conserver pour la plantation l'eau du sol en évitant l'évaporation. De ce fait, le paillage améliore la reprise, accélère la croissance et supprime les entretiens qui demandent beaucoup de temps (et ce n'est pas rien !).

Que me conseillez-vous pour lutter contre les Blaniules mouchetées ?

Les blaniules mouchetées sont des mille-pattes qui s'attaquent aux racines des plantes. Très connue des jardiniers, la blaniule mouchetée est facilement reconnaissable grâce aux tâches rouges qu'elle porte tout le long de son corps. Elle cause de nombreux dégâts en période de sécheresse, car ces parasites recherchent l'humidité. Moyens de lutte contre les blaniules : - Pailler les cultures afin d'isoler les fruits de l'humidité du terrain et de prévenir l'approche des Blaniules. - Enterrer des rondelles de betteraves que ces insectes apprécient tout particulièrement et visiter régulièrement ces appâts sur lesquels vous trouverez des quantités de Blaniules qu'il vous sera alors facile de détruire. Retrouvez l'ensemble de notre gamme de paillis naturels, dans la rubrique "Soin des plantes".

Les fiches conseils

Mon sol est sableux, que puis-je faire ?

Apportez de l'Argile Bentonite (très riche en Montmorillonite), très gonflante, qui donnera enfin du «corps» au sol filtrant et sableux. En automne/hiver apporter 40 kg/100 m2 tous les ans. Grâce à cet apport, le sol conservera mieux son eau de pluie ou d'arrosage. Les paillettes de chanvre, en paillage en saison sèche, favoriseront la [...]Lire la suite

Comment lutter naturellement contre le mildiou de la tomate?

Le mildiou est une maladie fréquente du potager, de la vigne ou du jardin causée par un champignon. Elle se propage sans difficulté par temps humide surtout quand de l’eau reste plusieurs jours sur les plantes, par défaut d’évaporation. Elle peut provoquer des dégâts très importants !Voici quelques astuces pour lutter [...]Lire la suite

Que me conseillez-vous pour lutter contre les Blaniules mouchetées ?

Les blaniules mouchetées sont des mille-pattes qui s'attaquent aux racines des plantes. Très connue des jardiniers, la blaniule mouchetée est facilement reconnaissable grâce aux tâches rouges qu'elle porte tout le long de son corps. Elle cause de nombreux dégâts en période de sécheresse, car ces parasites recherchent [...]Lire la suite

Pourquoi les feuilles de mes choux sont-elles parsemées de trous?

Il s'agit sans doute d'altises. Ces petits coléoptères noirs s'attaquent principalement aux feuilles de brassicacées (radis, choux, navets,…). Moyens de lutte contre les altises : - La lutte contre l'altise commence par la prévention. Pensez d'abord à pailler le pied des plantes dans le but de maintenir l'humidité et [...]Lire la suite

Comment lutter contre les doryphores ?

Friands de solanacées (pommes de terre, aubergines,tomates…), le doryphore dévore le feuillage, ainsi que les tubercules de Pommes de terre. Moyens de lutte contre le doryphore : -Respectez la rotation des cultures, -Paillez les plantations, -Enlevez manuellement les larves et les adultes doryphores, -Pulvérisez du purin d'orties, -Planter quelques pieds [...]Lire la suite

Qu'est ce que le paillage ? A quoi sert-il ?

Le paillage du sol à la plantation est une nécessité pour obtenir une croissance rapide des arbres. Si vous paillez ainsi un jeune scion juste planté, vous obtiendrez une croissance d'un mètre par an les premières années. En trois ans, vous obtenez déjà une belle muraille végétale qui fera la joie de tout le petit [...]Lire la suite

Comment gérer l'eau au jardin ?

L'eau est indispensable pour la croissance et la survie des plantes. Gérer l'eau au jardin, permet de satisfaire les besoins hydriques des plantes, d'éviter le développement de maladies en appliquant les bonnes pratiques, et d'éviter le gaspillage en utilisant de l'eau de pluie. L'hiver, les plantes sont au repos et l'apport en eau est bien [...]Lire la suite

Comment éradiquer une invasion de prêle dans mon jardin?

La prêle est une vivace qui se développe dans des jardins humides, acides et compactés. Elle est très difficile à éradiquer car ses racines peuvent s'enfoncer à plusieurs mètres de profondeur. De plus, elle se multiplie à partir de rhizomes souterrains qui se multiplient rapidement. - Si la prêle se trouve dans votre potager, [...]Lire la suite