Commandez rapidement par nom ou référence catalogue !

Nos rubriques

Protéger ses cultures des insectes volants

Protéger ses cultures des insectes volants

 (0)    0

 Classé dans : Conseils pour les maladies des fruits, légumes et fleursConseils nuisibles du jardin et du potager  

Protégez vos cultures des insectes volants avec des filets ou des voiles de protection.
En effet, chaque année c’est l’éternel retour des mouches, doryphores, altises, papillons, thrips et autres et autres "nuisibles" volants venant, soit se délecter des feuilles tendres de vos jeunes cultures potagères, soit pondre leurs oeufs et larves sur les feuilles, afin de nourrir des cohortes de chenilles en tous genres.
Il existe certes des protections de type phytosanitaires qu’elles soient chimiques ou dites "d’origine naturelle" mais le remède le plus naturel et largement pratiqué en agriculture biologique reste encore le voile ou le filet de protection de cultures.

La maille des filets anti-insectes est plus petite que la taille des principales espèces volantes, leur empêchant toute pénétration dans l’enceinte voilée, et de ce fait leur empêche toute ponte ou nourrissage. Généralement de couleur claire les filets ou voiles anti-insectes ne filtrent le soleil que très légèrement, ce qui dans certains cas est bénéfique (régions très ensoleillées). Leur perméabilité permet un arrosage naturel ou manuel, et la maille aussi serrée soit elle permet a l’enceinte protégée de respirer évitant les excès d’humidité. Autre avantage, le filet évite à vos culture les salissures issues des chutes d’arbres, feuilles, bourgeons, châtons et autres rejets végétaux naturels.

Durables sur plusieurs années, les nouveaux matériaux et techniques de maillage employés rendent les filets et voiles anti-insectes très résistants aux étirements, aux UV et à l’épreuve du temps.

La pose des voiles et filets anti insectes et la taille de la maille dépend des types de cultures à protéger ou de leur stade de croissance, on distingue :

  • La pose à plat généralement de voiles intissés pour la protection des semis contre oiseaux, mouches et altises, pour la culture de légumes racines, poireaux ou salades
  • La pose sur arceaux, carrés ou arrondis, généralement pratiquée pour les cultures plus sensibles telles que les choux ou les carottes
  • La pose verticale, pour empêcher les insectes volant bas d’accéder aux cultures
  • La pose par enveloppement, généralement destinée aux arbustes fruitiers et petits arbres
  • La pose en rideau, pratiquée pour les cultures d’arbres et fruitiers en espalier.

 (0)    0

  Conseils pour les maladies des fruits, légumes et fleursConseils nuisibles du jardin et du potager  

Les commentaires sont fermé pour ce post