Cultiver des plants de fraises 1/2

Publié par : Magellan Bio Publié le : 4 avril 2018

Plante Vivace formant de petites touffes naines ; feuilles persistantes à 3 folioles dentées sur les bords. La tige ou rhizome tend à s’allonger verticalement et hors-terre. Elle émet des stolons ou coulants qui se marcottent naturellement en s’enracinant aux nœuds et en développant aux mêmes points des rosettes de feuilles, constituant ainsi de nouveaux pieds semblables aux pieds-mères. Les fleurs sont blanches, de grandeur variable avec les espèces et les variétés. Les fruits (akènes) sont considérés en pratique, comme les graines. C’est le réceptacle de la fleur qui lorsqu’il s’accroît, devient charnu et comestible.

Classification des plants de fraisiers

Pratiquement tous les fraisiers cultivés dans les jardins se rattachent à trois groupes :

1) Les fraisiers à petits fruits ou Fraisiers des Quatre Saisons (Fragaria vesca semperflorens Duch) :

vigoureux et remontants la floraison se prolonge de mai à octobre, les stolons sont fins et nombreux, sauf dans la série des Sans Filets dits Gaillon.

2) Les fraisiers à gros fruits :

dit fraisiers hybrides ou fraisiers anglais (F. grandiflora), issus des espèces américaines qui ont-elles-mêmes subies de nombreux croisements. Il en existe plusieurs centaines de variétés. Leurs fleurs sont grandes ou moyenne, les fruits gros ou très gros, ils ne remontent pas et émettent en plus ou moins grand nombre des stolons assez forts. Ces fraisiers sont les plus cultivés.

3) Les fraisiers à gros fruits remontants,

apparus au hasard des semis des fraisiers à gros fruits, et non par le croisement de ces derniers avec les Fraisiers des Quatre Saisons. Leur aspect extérieur rappelle tout à fait les fraisiers à gros fruits mais ils ont en plus la propriété de remonter, sinon tout l’été, au moins d’août à octobre.

Multiplication des plants de fraisiers

Fraisiers des Quatre Saisons : par semis ou par filet

Fraisiers à gros fruits (hybrides et remontants) : par filet. Vous pouvez toutefois multiplier les remontants par semis même si ce n’est pas la règle généralement prescrite.

Fraisiers Gaillon : par semis et même préférablement par éclatement des touffes

Le semis reproduit fidèlement les variétés à petits fruits et fournit mêmes des plants de plus grande vigueur tandis qu’il tend à modifier les caractères des variétés à plus gros fruits. Raison pour laquelle il est préférable des propager ces dernières par filet.

Graines

Ce sont des fruits secs (akènes) implantés à fleur de peau ou en saillie sur le réceptacle charnu. Leur nombre et leur volume varie en fonction des espèces et des variétés. Les graines conservent leurs facultés germinatives 3 à 4 ans. Elles lèvent assez lentement, après 15 jours et même 1 mois.

Climat et sol préféré

Des cultures importantes se retrouvent à travers toute la France, de même qu’il existe des plantations dans tous les terrains. Mais toutes les variétés ne produisent évidemment pas les mêmes résultats selon la typicité des conditions locales. Des tâtonnements sont souvent nécessaires avant de s’attacher à la culture d’une ou plusieurs espèces. Choisissez une exposition ensoleillée pour les variétés à gros fruits et une autre un peu moins brûlante pour les Quatre Saisons (voir Classification plus haut).

Préférez un sol frais mais non humide, aux terres très sèches, qui nécessitent de très copieux arrosages. Un sol léger, fumé de longue date, frais et perméable, légèrement calcaire et ferrugineux sera idéal. Les sables gras et les défriches des bois conviennent très bien. Les propriétés physiques et chimiques du sol producteur sont réputées influencer les qualités gustatives des fraises.

Le fraisier est très épuisant par lui-même et parce qu’il occupe le sol plusieurs années. Laisser celui-ci 8 à 10 ans avant d’y cultiver de nouveau des fraises. Ce sont les fraises des Quatre Saisons qui sont les plus exigeantes et épuisantes.
En novembre, après que les pieds aient été nettoyés, répandre 250kg / are de fumier très décomposé, 2kg de sulfate de potasse et 4kg de scories. Vous serez certain d’avoir une récolte supérieure, moins de pourriture, tout en évitant l’appauvrissement de la terre. En appliquant cette formule 3 fois vous conserverez la fraiseraie 4 ans au lieu de 3.