Arbres Fruitiers Bio

Les Scions de fruitiers bio à racine nue, prêt à planter !

Nous avons le plaisir de vous proposer des scions de fruitiers Bio prêts à être plantés. Nous avons sélectionné avec notre arboriculteur partenaire une large gamme de fruitiers Bio avec les meilleures variétés pour chaque espèce.

L’ensemble des scions proposés ont 2 ans : greffés en écusson la 1ère année, ils profitent de la 2ème année pour se développer en bénéficiant des soins du pépiniériste.

Ce qui permet en outre de gagner un an sur la mise à fruit qui est de 4 à 5 ans en moyenne pour les espèces proposées.

Ces scions d’arbres fruitiers de grande qualité vous seront livrés dans un emballage spécifique, ils seront bien protégés !

Comment planter vos arbres fruitiers à racines nues ? C’est très simple :

Pour commencer, vous devez habillez votre scion, à savoir raccourcir les grosses racines avec un bon sécateur. Ensuite, il faut plonger les racines dans un pralin, idéalement utilisable en agriculture biologique ou le faire soit même avec eau, terre, fumier et bouse de vache…

Pendant que les racines trempent dans le pralin, creuser un trou à la bêche de 50 cm de diamètre et de 40 cm de profondeur (bien défoncer le fond du trou à la bêche).

Re-remplir partiellement le trou avec un mélange de terreau plantation ou du compost, de la bonne terre et un engrais type : Paillettes de corne ou sang séché.

Positionner votre arbre/scion de manière à ce que le bourrelet de greffe soit au niveau du sol et veiller à bien répartir les racines qui ne doivent pas remonter… placer un tuteur avant de reboucher, le tuteur devra être positionné du côté des vents dominants (pour éviter que votre arbre ne frotte sur le tuteur par fort vent), lier votre arbre au tuteur sans trop serrer.

Reboucher avec le mélange décrit précédemment en formant une cuvette qui améliorera/facilitera les arrosages. Surveiller l’arrosage au premier printemps et au premier été.

Si lors de la réception de vos arbres Fruitiers le temps est au gel, il vous suffira de mettre vos arbres en jauge à l’abri du vent du Nord dans un mélange de terreau et de sable. Vous pourrez alors les planter dès que les conditions météo se seront améliorées.

Astuce Magellan : Si vous plantez un arbre pollinisateur dans votre verger, comme le pommier : Belle de Boskoop : plantez-le en amont des vents dominants pour une meilleure pollinisation des autres fruitiers.

Doit-on tailler un arbre fruitier lors de la plantation ?

Cette étape est primordiale pour la bonne poursuite de son développement. L’arbre, sous sa forme de scion est au premier stade de sa vie, c’est cette première taille qui déterminera la forme que vous voulez lui faire prendre, une coupe rigoureuse est donc indispensable :

    • Pour la formation d’une cépée (différents troncs qui se développent à partir de la même souches) vous devez le tailler à environ 20-30 cm du sol, mais toujours au-dessus de la greffe.

    • Si vous souhaitez obtenir une forme en palissée, une palmette, ou en cordon, vous devez le tailler à environ 30-40cm du sol. Après l’apparition des jeunes pousses, vous pourrez les contraindre et lier contre un support.

    • Pour la création d’un gobelet (une forme basse-tige ou demi-tige), tailler le scion à environ 50-60 cm du sol.

    • Si vous souhaitez obtenir un arbre de haute-tige (avec un tronc plus haut/au-delà de 140 cm), il vous faut le tailler drastiquement à environ 20-30 cm du sol (toujours au-dessus de la greffe). Lors de l’été, sélectionner la pousse qui vous semble la plus forte, elle deviendra le futur tronc.

Pour finir, certains scions peuvent déjà avoir des ramifications lors de la réception, comme par exemple chez le pêcher. Ces ramifications viennent «pomper» la sève utile à son développement et peuvent freiner la reprise. Il est préférable de les couper, en veillant à laisser les 2 ou 3 ramifications sous la taille de plantation.

Ne pas tailler pas à la plantation ?

Votre scion reprendra quand même, mais, dans la plupart des cas, il ne parviendra pas à repartir correctement car sa poussée de sève sera insuffisante pour la longueur de sa tige. Votre arbre ne  se développera que légèrement, voire pas du tout. Plus sensible, il est plus susceptible de dépérir lors de forte chaleur ou sécheresse.

De l’étape scion à l’arbre en formation…

Dès lors que le scion est taillé lors de la plantation, il perd son nom de scion pour devenir arbre en formation. De nouvelles tailles sont recommandées :

 -Pour une forme palissée : La première année, garder seulement les deux pousses les plus vigoureuses, puis, à l’aide d’un support, donnez-leur la forme souhaitée et ce, tout au long de sa croissance.

 -Pour la formation d’un gobelet : Conserver les 3 ou 4 pousses nées au niveau de la taille de plantation et supprimer toutes les autres pousses au niveau du tronc.

La seconde année, les 3 ou 4 pousses conservées doivent être de nouveau taillées à 20-25 cm pour créer de nouvelles ramifications.

 -Pour un arbre de demi/haute-tige : La première année (début d’été), vous devez sélectionner la pousse la plus vigoureuse à attacher sur un tuteur, et supprimer toutes les autres. 

La deuxième année (sortie d’hiver), couper l’extrémité de cette pousse à la hauteur que vous souhaitez (demi/haute tige).

Lors de l’été de la deuxième année, conserver les 3 ou 4 pousses et coupez-les à 20-25cm. Supprimer toutes les autres.

Un supplément de transport de 3€ par arbre sera ajouté au frais d'expédition de votre commande. 

Lire la suite Voir moins

Il existe 49 produits.

Il existe 49 produits.

Filtrer Par

Label

Label

Couleur

Couleur

Calibre

Calibre

Utilisation

Utilisation

Récolte

Récolte

Hauteur moyenne

Hauteur moyenne

Envergure

Envergure

Floraison

Floraison

Durée de conservation

Durée de conservation

Scion

Scion

Filtres actifs

Code :